Annonciation Marie- Mercredi 25 mars

«Dame des Cieux, Régente terrienne » écrit avec ferveur François Villon dans sa «Ballade pour prier Notre-Dame» (XVe siècle). Que de poèmes, que de cantiques célébrant Marie habitent nos mémoires! De tout temps la mère de Jésus a été chantée, aimée, implorée.»

Le pape Benoît XVI nous le rappelle avant de conclure son encyclique «Dieu est amour»:

«La parole du Crucifié aux disciples — à Jean, et à travers lui, à tous les disciples de Jésus» «Voici ta mère» (Jean 19, 27) — devient, au fil des générations, toujours nouvellement vraie. De fait, Marie est devenue Mère de tous les croyants.

«C’est vers sa bonté maternelle comme vers sa beauté et sa pureté virginales que se tournent les hommes de tous les temps et de tous les coins du monde, dans leurs besoins et leurs espérances, dans leurs joies et leurs souffrances, dans leurs solitudes comme aussi dans le partage communautaire»

«Et ils font sans cesse l’expérience du don de sa bonté, l’expérience de l’amour inépuisable qu’elle déverse du plus profond de son cœur. Les témoignages de gratitude qui lui sont attribués dans tous les continents et dans toutes les cultures expriment la reconnaissance de cet amour pur qui ne se cherche pas lui-même, mais qui veut simplement le bien»

Aujourd’hui, nous fêtons l’Annonciation. Neuf mois avant Noël, nous célébrons la venue de Dieu dans le corps de la Vierge Marie. Le Créateur et Maître de toutes choses a voulu être un mortel parmi les autres.

Prière :

«Terre féconde au vent de Dieu — ta glaise nourrit la semence — Dieu te bénit — Le Verbe peut germer dans ton silence — tu portes Jésus, notre sauveur. »
(Office des Vêpres du jour)