Dieu ne cesse de répandre sa lumière – Samedi 14 mars

Céline termine la lecture de son quotidien : encore un nouveau scandale dans l’Église ! Chacune de ces tristes nouvelles l’afflige et, fidèle à son habitude, elle adresse à Dieu une demande de pardon pour le prêtre fautif, un souhait de bénédiction pour la ou les victimes et un grand merci pour tous les autres prêtres, tellement plus nombreux, qui le servent avec fidélité et joie.

Céline réfléchit : notre tort fut de ne plus croire en Satan et, en l’ignorant, nous lui avons laissé le champ libre pour son travail de sape à l’intérieur de l’Église. Oui, nous avions rejeté l’idée même du démon. Le père Jacques Hamel ne s’y est pas trompé ce 26 juillet 2017, quand, sur le point de mourir sous les coups des deux terroristes, « il a eu la lucidité de désigner le véritable adversaire et l’auteur de sa persécution, Satan ».

Le téléphone sonne :

– « Allo ! Céline, peux-tu prêter le sac à dos de Bastien à Clément, qui part après-demain pour ‘Open Source’. »

– C’est une `rando’ ?

– « En quelque sorte ! Mais une `rando priante’, à la mode JMJ. Imagine-toi que du 29 juillet au 9 août, un millier de jeunes étudiants et jeunes professionnels vont se diriger vers Lourdes où ils passeront trois jours pour « puiser à la source » justement, la source de leur foi auprès de Marie. Prières, rencontres, partages, enseignements et veillées sont au programme. Il paraît que ces Routes très priants sont aussi très joyeuses. Clément se réjouit d’avance. »

Céline a reposé le téléphone : elle reprend sa méditation de tout à l’heure et adresse à Dieu cette prière :

Oui, Seigneur, le démon est à l’œuvre dans le secret et l’obscurité des cœurs ; ton Esprit, Lui, agit en pleine lumière et dans la joie. Merci, Seigneur, pour ce qui va germer dans le cœur de ces jeunes. Bénis aussi les organisateurs et les accompagnateurs.