Le tango des croyants – Lundi 2 mars

Un pas en avant…

Deux pas en arrière…

Non, il ne s’agit pas de vous décrire le rythme du dernier tango argentin ! Un pas en avant… Deux pas en arrière… c’est le rythme de l’indécision des croyants qui trouvent toujours à se rétracter, à freiner leur première volonté de bien faire.

Oui, toi, Claire, il ne t’est jamais arrivé de vouloir aider une personne en difficulté ? Pourquoi as-tu pensé : « Elle se débrouillera bien toute seule ! »

Oui, toi, Jean-Paul, il ne t’est jamais arrivé de vouloir faire profiter la paroisse de tes talents de peintre ? Pourquoi avoir préféré l’embellissement de ta maison ?

Et toi aussi, Pierre-Éric, si sensible à la détresse de tant de chrétiens dans le monde, il ne t’est jamais arrivé de vouloir les aider par un don ? Pourquoi as-tu décidé que ce sera pour l’an prochain ?

Claire, Jean-Paul, Pierre-Éric, vous êtes-vous imaginé Jésus sur les chemins de Galilée ou de Judée faire brusquement marche arrière en disant à ses Apôtres : « Non, tout compte fait, on n’y va pas ! »

Très souvent, de bonnes idées naissent en nous, mais nous ne leur donnons pas la chance d’être réalisées. Pourquoi ? Un tas de fausses raisons nous bloquent : notre respect humain, notre confort, la peur de n’avoir pas assez, etc.

Essayons pendant ce carême de laisser vivre et mûrir les belles idées que le Seigneur fait germer en nous.

Prière :

Oui, Seigneur, avec toutes ces jolies intentions que nous mettrions en pratique, nous pourrions d’offrir un beau bouquet et semer de la joie et die l’amour autour de nous.