Les Cendres – Mercredi 26 février

Monter vers Pâques !

Notre « Montée vers Pâques», c’est ainsi qu’un certain nombre de chrétiens nomment le Carême qui commence aujourd’hui ; nous montons vers Pâques, nous allons à la rencontre de Jésus dans la gloire de sa Résurrection.

Jésus, lui, monte résolument vers Jérusalem et il sait ce qui l’attend. À la lecture des évangiles, celui de Luc et surtout celui de Jean, nous sentons cette tension qui enfle autour de Jésus. Quoi qu’il fasse, quoi qu’il dise, quoi qu’il mange… tout est prétexte à alimenter la colère de ses ennemis, qu’ils soient pharisiens, scribes, sadducéens, etc.

Mais Jésus, imperturbable, continue d’enseigner, de guérir, de consoler, de pardonner.. L’immense amour qu’il a pour son Père lui donne cette force paisible, cette sûreté d’être dans la bonne voie et d’accomplir la volonté de son Père.

Les Apôtres et les disciples qui le suivent sentent monter la rumeur contre ce Jésus qu’ils aiment tant. Certains, parmi eux, l’ont déjà quitté ; ils n’ont pas supporté ses paroles : « Je suis le pain de vie ; celui qui vient à moi n’aura plus jamais faim, celui qui croit en moi n’aura plus jamais soif » (Jean 3, 35).

Quand Jésus arrive à Jérusalem, ceux qui sont avec lui, ceux-là, oui, lui sont fidèles. Ce qui ne les empêchera pas de filer se cacher quand ils verront les soldats romains arrêter Jésus, l’enchaîner et l’emmener pour être jugé.

Et nous, pendant ces quarante jours, serons-nous fidèles à Jésus, ou ferons-nous partie de ceux qui le lâchent ?

Prions les uns pour les autres, afin de nous fortifier mutuellement pendant cette « Montée vers Pâques », et gardons les yeux fixés sur lui.

Prière :

Ô Jésus, nous voulons être fidèles à ton message durant ces quarante jours. Nous voulons t’aimer et te suivre ; soutiens notre volonté.